•  

     


    votre commentaire

  •  

     

      

     


    votre commentaire
  •  

    Il pleure dans mon coeur
    Comme il pleut sur la ville;
    Quelle est cette langueur
    Qui pénètre mon coeur ?

    Ô bruit doux de la pluie
    Par terre et sur les toits ! 
    Pour un coeur qui s'ennuie,
    Ô le chant de la pluie !

    Il pleure sans raison
    Dans ce coeur qui s'écoeure.
    Quoi ! nulle trahison ?...
    Ce deuil est sans raison.

    C'est bien la pire peine
    De ne savoir pourquoi
    Sans amour et sans haine
    Mon coeur a tant de peine !

    Paul Verlaine

    1 commentaire
  •  

    Passez un excellent réveillon,

    je vous embrasse.

                                                      Mia

    Nouvel année


    votre commentaire
  •  

      


    votre commentaire
  •  

    Le cœur est un muscle oui,  

    pourtant rien n'est plus pénible 

    que l'absence de l'être aimé.

                                            

    Avoir l'impression que chaque jour

    qui passe creuse un fossé de solitude  

    plus en plus grand.

     

    On peut être seul même dans la foule.

                 

    Le cerveau, si c'est lui qui commande,

    n'a aucune notion de se qui est raisonnable

    ou pas, laisse libre cours aux pensées.

     

                                                                     Mia


    11 commentaires
  •  

    Un professeur déjeune à la cantine, quand un étudiant

    vient s’asseoir en face de lui.

     Le professeur lui dit :

     Un oiseau et un cochon ne déjeunent pas ensemble !

     Eh bien, je m'envole, lui répond l'étudiant.

     
    Le professeur est vert de rage ; il décide de lui coller un

    zéro pour le contrôle de la semaine suivante mais l'étudiant

    répond parfaitement à toutes les questions. Alors le professeur

    lui pose un petit problème :

     " Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l'un contient des

     billets de banque et l'autre de l'intelligence, lequel choisis-tu ? "


     " Le sac remplit de billets ", répond l'étudiant.
     
     " Moi, à ta place, j'aurais choisi l'intelligence ! "
     
     " Les gens prennent toujours ce qu'ils n'ont pas ",  lui répond l'étudiant !

     


    Le professeur étouffe sa rage, prend sa copie et inscrit

    " CONNARD ".
     
    L'étudiant reprend sa copie, va s'asseoir et au bout de

    quelques minutes revient :
     
     " Monsieur ", lui dit-il ," vous avez signé mais vous avez

     oublié de me mettre une note ! ".  


    14 commentaires
  •  

      

       

      


    8 commentaires
  •  

    Merci, de vos passages sur mon blog


    5 commentaires
  •  

         

    BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2013

    Gros Bisous

                                          Bonne et heureuse Année gros bisous


    11 commentaires
  •  

     Très belle chanson, toujours d'actualité.

    Rien ne change. 


    2 commentaires
  •  

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Le bonheur d'être en famille et entouré d'amis

    n'a pas de prix.

    Amusez-vous bien et gros bisous à tous,

     

                 

     


    11 commentaires
  •  

    La vie n'est pas simple... Elle est faite de

    petits bonheurs. Parfois, elle nous fait rire

    ou elle nous fait pleurer. Quand le malheur

    frappe à la porte, le désir de la quitter

    pour un repos bien gagné nous ronge l'âme

    et pourtant elle continue malgré tout comme

    dit le proverbe !!!

                       

     

     Mon Livre d'Or attend vos signatures !!! ...     

     

     


    6 commentaires
  •  


    8 commentaires
  •  

    Quatre médecins discutent entre eux à un congrès international de médecine :

     

     

    Le premier est allemand :

    Nous, on est tellement fort en chirurgie qu'on a pris un homme qui était sans testicules à la suite d'un accident et on a réussi à lui en greffer une paire !
    6 semaines après il cherchait du boulot !

     
    L'américain tout fier dit :

    Nous on a fait mieux, on a pris un grand malade du coeur, on lui a fait une greffe et 4 semaines après il cherchait du travail...

     
    Le russe ne veut pas rester en reste :

    Nous, nous avons pris un homme qui avait un cerveau malade,  on lui a greffé un nouveau cerveau et deux semaines après il cherchait du boulot !

     
    Et le français d'ajouter :

    Messieurs, vous êtes vraiment très en retard ! Nous, on a pris un mec

    sans coeur, sans cerveau et sans couilles et on l'a fait Président de la

    République !

     

     

     
    Depuis, ce sont tous les français

    qui cherchent du travail !!!


    10 commentaires
  •                                                                   

    citation

    Aimer, 

    C'est s'augmenter en s'oubliant,

    C'est échapper par un seul être

    A la médiocrité de tous les autres.

     

     

     

    Auteur Inconnu


    16 commentaires
  •  

    citations

    Ce qui arrive de plus beau

    entre Dieu et l'homme, 

    c'est d'aimer et de se savoir aimé.

     

    Auteur Inconnu  


    14 commentaires
  •  

    POMMES SAUTEES, CARAMEL AU BEURRE SALE

     

    Ingrédients :

     

     

    Caramel au beurre salé :

     

     

    • 100 g de sucre
    • 2 cuillers à soupe d'eau
    • 6 cuillers à soupe de crème liquide
    • 40 g de beurre salé

     

     

    Préparation :

     

     

    Laver et couper les pommes en quatre ou en six quartiers, les épépiner. Tailler les morceaux d'oranges confites en petits dés.

    Faire fondre le beurre dans une poêle, y déposer les quartiers de pommes, saupoudrer de sucre roux. Les faire dorer rapidement sur les deux faces et cuire jusqu'à ce que la lame d'un couteau pénètre facilement la chair. Ajouter les morceaux d'oranges confites.

     

     

    POUR LE CARAMEL SALE :

     

     

    Tailler le beurre froid en petits morceaux.

    Verser le sucre et l'eau dans une petite casserole. Porter à ébullition jusqu'à ce que le sucre caramélise, verser la crème liquide.

    Laisser cuire 1 à 2 minutes à feu très doux, puis incorporer progressivement le beurre salé.

    Mélanger jusqu'à l'obtention d'une consistance onctueuse.

    Répartir les pommes dans les assiettes, accompagner du caramel au beurre salé.

     

    Déguster ! 


    24 commentaires
  •  

    La jalousie, c'est l'enfer, le manque de confiance, la suspicion.

    L'amour, c'est un tout ; l'autre, c'est une partie de soi-même, une

    fusion de deux corps qui se complètent.

    La jalousie tue tout cela.

    S'aimer, c'est se donner corps et âme et sans tabou, sans arrière-

    pensée, oublier tout ce qui nous entoure.

    Aimer, c'est cela.


    12 commentaires
  •  

    Ce qui touche mon âme et mon cœur !  

      

    Ce qui émeut mon âme ;

    C'est le rire de la mer,

    C'est le sourire de la terre,

    C'est l'oiseau qui se libère...

    C'est ça qui touche mon cœur !

     

    Ce qui émeut mon âme ;

    C'est un nuage à l'envers,

    C'est le chant de l'arbre vert,

    C'est le vent, c'est la lumière...

    C'est ça qui touche mon cœur !

     

    Ce qui émeut mon âme ;

    C'est le printemps qui prend l'air,

    C'est l'été qui sonne clair,

    C'est l'automne, c'est l'hiver...

    C'est ça qui touche mon cœur !

     

    Ce qui émeut mon âme ;

    C'est l'éclosion des jolies fleurs,

    C'est le réveil d'un bébé en pleurs,

    C'est son sourire après ses pleurs...

    C'est ça qui touche mon cœur !

     

    Ce qui émeut mon âme ;

    C'est les esprits solitaires,

    C'est mon pays qui a souffert,

    C'est mon cœur et son mystère...

    C'est tout ça qui touche mon cœur !

      

     PlumeCe qui touche mon âme et mon cœur !


    24 commentaires
  •  

     

    Que vous m'êtes "BONS".............


    26 commentaires
  •  

    Cela sent l'automne...

    LA SOUPE AU POTIRON OU A LA CITROUILLE

      

    - 800 g de potiron nettoyé

    - 50 g de beurre 

    - 2 oignons

    - 1 pot de crème fraîche

    - 4 cuillères à soupe d'amandes effilées

    - 1 jaune d'oeuf

    - 1,5 l de bouillon de poule

    - sel et poivre 

           

    Faire fondre le beurre, ajouter les oignons coupés fins, faire revenir et laisser

    cuire à feu doux.

     

    Ajouter le potiron coupé en dès, saler, poivrer.

     

    Laisser cuire quelques minutes à feu doux, puis mouiller avec le bouillon chaud ;

    cuire 25 à 30 minutes à feu doux, puis passer au mixeur.

     

    Remettre sur le feu et faire bouillir.

     

    Retirer du feu, lier la soupe avec le jaune d'oeuf dilué dans la crème, parsemer

    d'amandes grillées et  servir.

     Cela sent l'automne...

                                                                                                  BON APPETIT 


    29 commentaires
  •  

     

    Colchiques dans les prés, fleurissent, fleurissent,

    Colchiques dans les prés : c'est la fin de l'été.

     

    La feuille d'automne emportée par le vent

    En ronde monotone tombe en tourbillonnant.

     


    Châtaignes dans les bois se fendent, se fendent,

    Châtaignes dans les bois se fendent sous les pas.

     

    La feuille d'automne emportée par le vent

    En ronde monotone tombe en tourbillonnant.

     

    Nuages dans le ciel s'étirent, s'étirent,

    Nuages dans le ciel s'étirent comme une aile.

     

    La feuille d'automne emportée par le vent

    En ronde monotone tombe en tourbillonnant.


    Et ce chant dans mon coeur murmure, murmure,

    Et ce chant dans mon coeur appelle le bonheur.

     

    La feuille d'automne emportée par le vent

    En ronde monotone tombe en tourbillonnant.


    29 commentaires
  •  

    La Vie, on se bat pour elle tous les Jours,

    la Mort, on se bat contre elle,

    elle finit toujours par gagner.

    C'est pourquoi il faut profiter de tous ces petits Bonheurs

    que la Vie nous apporte.

     LE PAIN QUOTIDIEN 

                                    


    27 commentaires
  •  

     LES FLEURS

     

    La Patience est une Fleur

        qui ne pousse pas dans tous les Jardins. 

                                           

                                                                                                  John  Heywood


    33 commentaires
  •  

    Poésie en fleurs...
     

    Dans leur mystère, je les vois naître,
    Apportant avec elles, plaisirs et délices,
    Demandez-moi, qui peuvent-elles être !
    Voilà pour vous aider, quelques indices...


    Nobles, elles sont toutes en couleurs,
    Chacune son nom, chacune son langage !
    Je vous les présente en tout honneur,
    Dans leurs silences, écoutez leurs adages.


    Églantine en rose vous parle de bonheur,
    «Vivez vos moments heureux intensément».
    Miss Marguerite, d'un regard enchanteur,
    Vous enseigne la fidélité, tout simplement...


    De Dame Camélia, toute fière et romantique,
    Apprenez : constance, estime, sont de rigueur ;
    Elles sont nombreuses, Ô ! Belles et uniques,
    Quand elles parlent au soleil en fine douceur...


    Belle de nuit, Boule de neige et l'amie Rose,
    Elles vous chantent toutes, l'amour généreux,
    «Je vous aime» a dit Bouton d'or, et en prose,
    Le cœur rempli de joie, se sent bienheureux...


    Oui ce sont elles dont il s'agit, vous l'avez compris
    Nobles fleurs d'élevage, petites fleurs des champs,
    S'adressant aux cœurs qui se sentent défleuris :
    "Allez dans la nature, respirer nos parfums envoûtants".

      

    PlumePoésie en Fleurs


    22 commentaires
  •  

    Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur.

    MES PASSIONS

     

                    Cécile   Blondau


    41 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique